Crimes et assassinats : Edoh Komi exige les ODD dans les commissions d’enquêtes

Les crimes et les assassinats se produisent au Togo, mais personne ne met la main sur les auteurs de ces ignominies qui endeuillent tout un peuple. On déclare l’ouverture d’enquête dont les résultats ne sont jamais connus. Pour Pasteur Edoh Komi, ceux qui sont incriminés ne peuvent plus faire partie de ces commissions d’enquête qui se créent à tout va. Il faut désormais que les organisations de défense des droits de l’homme fassent partie de ces commissions afin que ces crimes ne demeurent pas toujours impunis.

MMLK / POUR DES ENQUÊTES CRÉDIBLES ET NEUTRES EN CAS DE BAVURES POLICIÈRES AU TOGO,

Le Mouvement Martin Luther King exige désormais une commission composée entre autres des organisations de défense des droits de l’homme.

Le TOGO connaît souvent des bavures policières allant jusqu’à l’homicide donc mort d’hommes violant systématiquement les droits humains.

Pour preuve, les Forces anti pandémique au cours du couvre feu engendré par la crise sanitaire à la covid-19 ont commis des exactions et des tueries jusqu’ici non élucidées et impunies.

Puisque les enquêtes ouvertes et confiées aux acteurs incriminés et mis en cause n’ont guère abouti laissant ainsi les Togolais sur leur soif et leur déception dont leur satisfaction ironique  » les enquêtes ouvertes et fermées le même jour  ».

Comment peut –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.