Covid-19 : Vers la libération de 1800 détenus

Selon les informations, les démarches administratives sont en cours pour désengorger de nouveau les prisons civiles sur l’ensemble du territoire national. Et on parle de la libération prochaine de 1800 personnes. A cause de la propagation de la maladie à coronavirus.

Suite à la mutinerie à la prison civile de Lomé ce mardi 12 mai, les autorités politiques et pénitentiaires auraient décidé de procéder à la libération de certains détenus surtout que les maisons d’arrêt sont des endroits propices à la contamination en grande échelle.

Peu après les bruyantes manifestations de prisonniers en début de semaine, le directeur de l’administration pénitentiaire, a rejeté toute idée de libération. Akibou Idrissou déclarait qu’on ne peut pas se lever et libérer les gens « comme ça » parce que cela menacerait la société. Dans la foulée, des mesures additionnelles ont été prises à titre préventif avec la promesse du dépistage de tous les pensionnaires de la maison d’arrêt de la capitale.

Mais on apprend aussi que le gouvernement prépare la libération de 1800 personnes. Sont con-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.