Covid-19: après plusieurs décès de séniors vaccinés la Norvège ouvre une enquête

Un choix logique les séniors sont les plus susceptibles de mourir de cette maladie

La vaccination contre la Covid a commencé dans de nombreux pays, et le plus souvent les plus âgés font partie des publics prioritaires. Un choix logique – les séniors sont les plus susceptibles de mourir de cette maladie. Mais ce vaccin qui sauve des milliers de personnes âgées à travers le monde pourrait-il être dangereux pour des personnes trop âgées, ou trop malades ? C’est la question que l’on se pose en Norvège ou une série de décès suspects, juste après la vaccination, a motivé le lancement d’une enquête.

Ce sont pour l’instant 23 décès qui posent question aux autorités norvégiennes. Vingt-trois personnes très âgées – souvent plus de 80 ans – touchées également par des pathologies sous-jacentes, et qui sont décédées quelques heures ou quelques jours après leur vaccination.

D’après les premières autopsies et analyses, les effets secondaires inoffensifs chez la plupart des vaccinés – comme l’allergie ou la fièvre – auraient pu provoquer la mort de ces patients particulièrement fragiles.

C’est en tout cas l’hypothèse sur laquelle travaille les experts norvégiens en collaboration avec le fabricant Pfizer. Car comme tous les vaccins, si celui contre le Covid a été testé lors de son élaboration sur des milliers de patients, il l’a très peu été sur des publics spécifiques comme les personnes très âgées ou les enfants.

En attendant les résultats de l’enquête en cours, l’Institut norvégien de santé publique (NIPH) a décidé de modifier ses consignes pour la vaccination des plus vieux ou des plus malades. Car « pour ceux qui ont une durée de vie restante très courte, explique-t-il, les avantages du vaccin peuvent être marginaux ou non pertinents ».

Source : Camerounweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.