Couvre-feu: 7 apprentis maçons tabassés en plein midi par des militaires

Il n’y a pas qu’entre 20h et 6h, heures de couvre-feu,  que des exactions des forces de l’ordre sur les citoyens sont signalées au Togo. Depuis le depuis du couvre-feu le 02 avril dernier, des actes de violence des forces de l’ordre sur les citoyens sont signalés même en dehors de la période de couvre-feu.


Selon des informations rapportées sur Kanal Fm dans l’émission « Miwe Negnon » par  Da Dédé sept (7) apprentis maçons ont été arrêtés hier lundi en pleine journée et torturés par des militaires à Baguida.

Ils ont été arrêtés vers 12h et n’ont été relâchés que vers 16h après avoir été copieusement bastonnés par les forces de l’ordre alors qu’ils se rendaient sur leur lieu de travail, selon Da Dédé.

Des actes qui créent la psychose au sein de la population déjà stressée par la pandémie du Coronavirus et certaines mesures prises par le gouvernement pour la contenir.

Plusieurs associations de défense des droits de l’homme et leaders politiques ont déjà dénoncé la violence et les abus dont font preuve les forces de l’ordre depuis l’instauration du couvre-feu.

David TOUMI

illustration

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.