Cours de répétition: après l’interdiction, Kokoroko en rajoute une couche

Dodzi Kokoroko, décidé à en finir avec le système des cours de répétition dans les écoles publiques et privées, reste égal à lui-même. Le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat a pris le 01 mars dernier, une note de service interdisant cette pratique.

Cette fois, il prévient les enseignants qui refuseraient délibérément d’assurer le travail.

A LIRE AUSSI: Trading au Togo: arrestation, démissions…tout va mal pour Ghislain Awaga

Les deux dernières semaines, la décision du professeur Dodzi Kokoroko était au centre de toutes les discussions. Plusieurs enseignants ont décrié l’interdiction des cours de répétition qui leur permettent « de bien gérer leurs fins de mois ». Et certains d’entre eux auraient décidé de bâcler les cours afin d’imputer la responsabilité au ministre.

« Il m’est parvenu que certains enseignants se proposent de bâcler les cours pour imputer la responsabilité d’éventuels échecs scolaires à cette décision. Ces pratiques et annonces fort discutables et irresponsables, lesquelles mettraient en difficulté l’apprentissage des apprenants, seraient punies avec la dernière rigueur en de matérialisation », prévient Prof Kokoroko.

A LIRE AUSSI: Sérail: comment Samuel Eto’o a failli noyer Faure Gnassingbé

Selon le ministre, sa décision d’interdire les cours de répétition ne concerne pas le cadre hors scolaire. Les directeurs régionaux, aux inspecteurs et aux chefs d’établissements devraient veiller au respect scrupuleux des dispositions de la note de service par un suivi régulier dans la progression des programmes et dans les apprentissages.

Togobreakingnews

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.