‘Courage et sens de l’honneur’

218

La décision du président Joseph Kabila de respecter la Constitution en ne se représentant pas constitue une première encourageante dans l’histoire violente de la République démocratique du Congo.

L’ensemble des organisations et pays impliqués dans la crise congolaise se sont félicités que le président ait ‘tenu son engagement de respecter la Constitution’.

Les Nations Unies, l’Union africaine, l’Union européenne, les Etats-Unis et le Canada, notamment, estiment que cette décision est de nature à renforcer la stabilité de toute la région.

Edem Kodjo

Pour la Fondation Pax Africana, présidée depuis Lomé par l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo, ex-facilitateur de l’UA pour un règlement de la crise congolaise, ‘Un jour nouveau se lève sur ce pays continent. La préservation de la paix devra dorénavant constituer le leitmotiv de tous les Congolais. Puisse ce geste rasséréner toute la classe politique congolaise et amener tous les acteurs du processus électoral à se concentrer dès à présent sur l’organisation d’un scrutin pacifique, libre et équitable’.

Pax Africana salue Joseph Kabila ‘pour son courage et son sens de l’honneur’.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here