Coupure d’Internet : Pour des raisons sécuritaires…

Selon ces deux anciens ministres, aujourd’hui conseillers à la présidence, c’est pour des raisons de sécurité que le gouvernement a coupé l’internet.

« Le gouvernement, pour des raisons sécuritaires, a pris la responsabilité d’interrompre l’Internet quelques jours », ont indiqué les deux anciens membres du gouvernement.

Par ailleurs, Semondji Djossou et Noupokou Dammipi ont estimé que les manifestations organisées par l’opposition les 6 et 7 septembre dernier ont porté un coup dur à l’économie du pays. Cependant, ils n’ont pu dire ce qu’a coûté la coupure de l’Internet aux opérateurs économiques dans le pays.

A les en croire également, ce sont les manifestants, par leur refus d’obtempérer, qui ont provoqué les forces de sécurité jeudi et vendredi derniers.

Surprenant! C’est à croire que ce sont les manifestants qui ont jeté les gaz lacrymogènes dans la foule jeudi dernier à Deckon.

I.K

www.icilome.com