Coup d’État en Afrique : « Ce scénario se jouera encore sur le continent tant qu’il n’y aura pas d’autres choix de changement », Nathaniel Olympio

L’opposant togolais a réagi après le coup d’État de ce dimanche 5 septembre 2021. C’est à travers les réseaux sociaux.

En Guinée, le président Alpha Condé a été arrêté ce dimanche 5 septembre. Un putsch mené par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, à la tête du Groupement des forces spéciales, une unité de l’armée guinéenne créée par le chef de l’État Alpha Condé lui-même.

Ce dernier coup de force des militaires (la 3e en 60 ans dans l’histoire politique de la Guinée) n’a pas laissé indifférent les Togolais, au rang desquels l’opposant Nathaniel Olympio.

« Être heureux d’événements tristes est le dernier paradoxe qu’impose une dictature. Un coup d’Etat est en soi un événement triste qui peut procurer de la joie à un peuple », a écrit le chef du Parti des Togolais dans un message Twitter. Avant d’ajouter : « Ce scénario se jouera encore sur le continent tant qu’il n’y aura pas d’autres choix de changement. »

https://platform.twitter.com/widgets.js

Élu en 2010, Alpha Condé, 83 ans, est réélu en 2015 pour un second mandat à la tête de la Guinée. Alors qu’il a promis de ne pas briguer un troisième mandant, il s’est présenté à la présidentielle de 2020 après avoir révisé la constitution.

Déclaré vainqueur des élections au premier tour avec 59,5% des voix, il sera investi le 21 décembre 2020. Un troisième mandat qu’il ne finira pas.

Source : icilome.com