Coup de tonnerre: Affi N’guessan introuvable, l’inquiétude et la peur gagnent ses proches

Arrêté dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre 2020, le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan, porte-parole de l’opposition ivoirienne est introuvable, selon ses proches.

Lire aussi:Coup de tonnerre: Les États-Unis soutiennent l’opposition contre Ouattara

Où exactement est détenu Pascal Affi N’guessan, président du FPI et porte-parole de l’opposition, après son arrestation dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre 2020 ? Pour l’instant, personne dans son entourage n’en sait rien. Dans la soirée de ce dimanche 8 novembre 2020, alors que de folles rumeurs circulent sur son sort, après son arrestation, Linfodrome est entré en contact avec Eddie Ané, cadre du FPI, pour en savoir davantage. Interrogé sur la situation géographique de Pascal Affi N’guessan, il a dit qu’il n’en a « aucune idée. On n’a aucune information le concernant jusqu’à ce jour ». 

Mais ne serait-il pas détenu à la direction de la surveillance du territoire (DST) comme le laissaient croire les premières informations ? « C’est ce qu’ils ont dit. Mais s’il est là-bas, pourquoi on ne laisse pas ses avocats aller le voir. Jusque-là non. Depuis hier, on a publié des communiqués pour dénoncer cela », a dit Eddie Ané.

Même son de cloche chez Jean Bonin, un autre cadre du FPI resté fidèle à Pascal Affi N’guessan. « Nous n’avons toujours pas de nouvelles du président Affi qui ne se trouve pas à la préfecture de police du plateau, ni à la brigade de recherche, ni à la DST, ni à la PJ », a-t-il publié sur les réseaux sociaux, avant d’ajouter : « Il est détenu dans un lieu secret, en violation flagrante de ses droits. Je rappelle, à toutes fins utiles, que le président Affi est un député et un ancien chef de gouvernement, statut qui lui confère un certain nombre d’immunités judiciaires. Sommes-nous dans un État de droit ? »

Par ailleurs Jean Bonin précise que son épouse et sa famille sont assignées à résidence. « Son épouse et sa famille, qui, ne sont eux nullement impliqués dans la politique, sont assignés à résidence sans aucune décision administrative préalable qui la justifierait. Dans quel État de droit cela est-il possible ? », s’est-il interrogé.

Lire aussi:Dernier minute: les conditions de l’arrestation de Pascal Affi N’guessan

Face à cette situation, l’inquiétude et la peur ont fini par gagner les proches de Pascal Affi N’guessan, surtout avec la publication de certaines informations alarmantes le concernant sur les réseaux sociaux. 

Adolphe Angoua

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.