Coup de projecteur: dans les méandres du trading

Publicités

Apparu récemment dans le vocable de la majorité des Togolais à la faveur du plus grand scandale financier qu’a connu le pays à la suite de la décision du gouvernement du 29 mars 2021 rendant illégal le trading, cette activité, le trading a une connotation floue pour le Togolais.

A LIRE AUSSI: Affaire trading: Ghislain Awaga balance (enfin) ses complices « haut placés »

Et pourtant, ils sont plus de 20 000 personnes, ces derniers mois, guidés par le souci de faire du profit et rapidement, à avoir misé dans ces sociétés de placement qui ont collecté plusieurs milliards avant l’interdiction. Au moment où les autorités judiciaires sont en train de traquer les responsables de sociétés de trading pour qu’ils répondent des faits qui leurs sont reprochés, escroquerie notamment, une catégorie de Togolais, avide de connaissance se demande ce que sait que le trading. Nous leur proposons cet éclairage.

Publicités

Qu’est-ce que le trading ?

Mot anglais utilisé couramment le trading désigne des opérations d’achats et de ventes effectuées sur les marchés financiers. Ces opérations sont réalisées par des traders depuis la salle des marchés d’une institution financière ou boursière, ou depuis Internet dans le cas des traders indépendants.

Publicités

A LIRE AUSSI: Affaire trading: J-GCI, QNET, TIENS, GTC SAS, voici comment le togolais est tombé dedans

Le day trading correspond ainsi à l’activité de spéculation des traders sur des produits financiers (actions, options financières, contrats à terme, devises, etc.) dans un espoir de profitabilité à court terme en fonction des fluctuations du marché.

Le trading définit également la discipline du négoce désormais enseignée à travers des formations dispensées au sein d’écoles de commerce ou par des professionnels indépendants. Outre l’analyse technique qui est au départ du comportement des intervenants sur les marchés financiers, l’enseignement du trading peut évoquer également la gestion des risques financiers, le suivi des opérations de marché, ainsi que la prévention des délits financiers, entre autres.

Les risques liés au trading

Les produits financiers développés pour attirer les particuliers présentent un risque financier. D’une part, lié à la volatilité du marché et d’autre part, lié à une utilisation excessive de l’effet de levier (la capacité de multiplier une exposition sur un marché financier en immobilisant qu’une partie de son capital).

A LIRE AUSSI: Révélation : histoire rocambolesque entre Adebayor et K-Roll

Il existe aussi le risque d’escroquerie. Ce dernier est l’un des principaux chefs d’accusation portés à l’encontre des responsables de trading togolais arrêtés. Avec Internet, de nombreuses plateformes de trading non régulées font de la publicité mensongère. Et enfin, il existe le risque d’addiction comme dans les jeux d’argent.

L’ampleur du trading en Afrique

Selon un rapport de Forex Brokers SA (Afrique du sud), publié en décembre 2019 cité par le site Africansharpers, l’Afrique compte environ 1,3 millions de traders. Le Nigeria et l’Afrique du sud s’affichent en tête du peloton et comptent à eux seuls 390 000 traders. Viennent le Kenya, l’Egypte, la Tanzanie, la Namibie et l’Angola.

A LIRE AUSSI: Marketing de réseaux: TIENS et ses méthodes de voyous[Témoignages]

Le trading gagne de façon exponentielle l’Afrique de l’ouest, en témoigne le foisonnement d’agence de trading un peu partout sur le continent, affichant de nombreuses publicités incitant à y investir.

Vue la progression de l’activité sur le continent, une règlementation du marché des changes devient un impératif pour les pays africains.

Le trading, une activité non réglementé en Afrique

Pour l’heure, seul le marché sud-africain est réglementé et compte plus de 1000 entités financières enregistrées sous l’autorité de régulation du marché FSCA (Financial sector conduct authority) selon le même rapport. En dehors de l’Afrique du Sud, la plupart des pays africains n’ont pas de réglementation locale régissant l’activité du trading.

Quoique l’activité ne soit pas règlementée, elle reste légale.

Togoscoop

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.