Côte d’Ivoire: l’étau se ressert pour le Président Ouatarra

Les plans politiques d’un parti peuvent être considérablement bouleversés par des événements imprévus. A trois mois de la présidentielle en Côte d’Ivoire, le parti du président sortant Alassane Ouattara se retrouve en difficulté après le décès de l’actuel Premier Ministre et candidat du parti pour la présidentiel. Plus qu’un simple bouleversement, le décès d’Amadou Gon Coulibaly est un coup dur asséné au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) par mère nature. Un événement qui aura sans doute un impact considérable sur l’avenir politique du parti et de toute la côte d’Ivoire.

Lire aussi:La Côte d’Ivoire rend hommage à son Amadou Gon Coulibaly


La douleur a sans doute été énorme pour Alassane Ouattara à l’annonce du décès d’amadou Gon Coulibaly. Le cador du RHDP qu’il présentait comme son allié et fils, son plus proche collaborateur depuis 30 longues années est mort après un malaise lors du conseil des ministres dans la journée du mercredi 08 juillet dernier. Une véritable perte pour le parti qui avait porté tout son espoir sur le désormais feu Amadou Gon Coulibaly affectueusement appelé AGC.

Pourtant, les soucis de santé d’Amadou Gon Coulibaly étaient connus de tous. L’on se rappelle que le 02 mai 2020, il avait été évacué en France malgré la crise sanitaire et la fermeture des frontières, la raison officiellement était celle d’un contrôle médical. Mais l’on se doutait bien que feu Premier Ministre, qui avait subi une lourde opération au cœur en 2012 n’était pas du tout bien portant. Les ennuis de santé d’Amadou Gon Coulibaly ont suscité des débats depuis des mois. Les détracteurs ont semble-t-il eu raison de dénoncer sa désignation pour porter le parti à la présidentielle d’octobre prochain.

Toutefois, il y a de cela quelques mois, le pari semblait gagné pour le RHDP d’Alassane Ouattara. Tout état fait pour mettre la chance de leur côté ; mais une succession d’évènements imprévu met aujourd’hui le parti dans une situation d’incertitude.

Lire aussi:Dernière minute: Le ministre Français à Abidjan pour évoquer la candidature de Alassane Ouattara

La crise sanitaire avait ébranlé le parti emblématique et l’obligeait à modifier ses plans ; à cela s’ajoutait les soupçons d’implication du président Alassane Ouattara dans l’affaire Guillaume Soro, homme (…) Lire l’article sur Nishamag.com

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.