Corruption en Afrique : le Togo doit faire davantage


Transparency International publie son index mondial sur la perception de la corruption chaque année ; cette fois-ci, 180 pays sont étudiés à la loupe et le Togo occupe la 130e place, dans la moyenne des pays africains.

Le Togo perd un point avec un score de 29/100, il fait moins bien qu’en 2018 ; identique au Laos, à la Guinée, au Mali ou à Mexico. Mais il fait mieux que le Liban ou la Russie.

Le phénomène reste très présent dans le pays, en dépit des efforts menés par le gouvernement. Difficile de changer les habitudes. En raison de maigres salaires, les fonctionnaires sont tentés d’accepter des pots-de-vin en échange de petits services.

Au sommet de l’État, les officiels (ministres, députés, hauts fonctionnaires) seront bientôt obligés de transmettre l’étendue de leurs biens et revenus à une Haute Autorité dédiée à la transparence et à la lutte contre la corruption.

Plus des 2/3 des pays, ainsi que bon nombre des économies les plus avancées du monde, stagnent ou montrent des signes de recul dans leurs efforts de lutte contre la corruption, selon l’Indice de Perception de la Corruption (IPC).

Le pays le moins corrompu est le Danemark et le pire est la Somalie.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.