Coronavirus : la Cedeao au chevet de ses Etats membres

Coronavirus : la Cedeao au chevet de ses Etats membres

(CEDEAO) – « La Cedeao continue de suivre avec une grande attention l’évolution de la pandémie de la maladie à Coronavirus dans le monde et particulièrement en Afrique de l’Ouest », a déclaré lundi dans un communiqué le Président de la Commission de l’Organisation, Jean Claude Kassi Brou.

Au décompte effectué le 05 avril, l’intégralité des pays de l’espace, soit 15 Etats, est touchée par la maladie et comptait 1739 cas de contamination confirmés, 55 décès (dont 95% en situation de comorbidité) et 328 personnes guéries, des chiffres qui ont bien entendu évolué ces dernières heures.

La Cedeao, qui dès les premières heures s’était mobilisée à travers son institution spécialisée de la santé (OOAS), a pris de nombreuses mesures face à l’expansion de la pandémie. Entre autres, le déblocage immédiat d’un appui financier, « prélevé sur ses ressources propres, complétés par des aides de partenaires internationaux, pour l’achat des matériels et équipements médicaux indispensables pour la lutte contre la pandémie », a précisé Jean Claude Kassi Brou.

L’OOAS a ainsi acheté et envoyé dans ses Etats membres 30 500 kits de tests de diagnostics, 10 000 Equipements de Protection Individuelle (EPI) et 740 000 comprimés de médicaments (Chloroquine et Azithromycine).

Également des commandes ont été passées pour l’acquisition au profit des 15 pays de plusieurs centaines de milliers de kits de diagnostic et d’extraction, d’équipements de transports des échantillons viraux et de Protection Individuelle, masques pour le personnel médical, respirateurs et des milliers de litres de gels hydro-alcooliques et de désinfectants. Des matériels dont le Togo devrait bénéficier bientôt afin de renforcer sa riposte face à la pandémie.

En sus de tout cela, la Cedeao poursuit la mobilisation de ses ressources afin d’accroître la fourniture en équipements nécessaires, affirme l’officiel qui a aussi laissé entendre qu’un plan d’assistance (humanitaire et d’appui à la relance économique) était en étude.

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.