Coopération renforcée avec la Garde nationale

94

Une délégation de la Garde nationale du Dakota du Nord (NDNG) s’est rendue vendredi à la représentation diplomatique du Togo à Washington pour des entretiens avec Frédéric Edem Hegbe, l’ambassadeur.

La NDNG bénéficie d’une expertise reconnue dans les domaines  de l’assistance humanitaire, de la gestion des catastrophes, de la formation d’officiers et sous-officiers, notamment.

Elle a déjà réalisé plusieurs missions au Togo.

La délégation était composée du directeur du programme de partenariat de la Garde, le lieutenant-colonel Mark McEvers, du lieutenant-colonel John Frye, le nouveau chef d’état-major de la branche Atlantique des Affaires internationales et de Fatima Taki, du bureau de représentation de la NDNG à Washington.

Les discussions ont porté sur les programmes d’assistance en matière de défense, de sécurité des ports et aéroports et de gestion des catastrophes naturelles.

La Garde nationale prévoit d’organiser dans les deux prochaines années une série de formation sur le terrain

Des hauts gradés des Forces armées togolaises (FAT) s’étaient rendu au siège de la NDNG à Bismarck il y a 3 ans.

La Garde nationale du Dakota du Nord participe au programme de partenariat d’Etat du Bureau de la Garde nationale (State Partnership Program ou SPP) dont le Togo est l’un des bénéficiaires.

L’armée américaine développe depuis une dizaine d’années un nouveau type de coopération avec l’Afrique par le biais de son Programme de partenariat avec la Garde nationale (des unités de ce corps de réservistes existent dans tous les Etats américains). 

Le statut à la fois civil et militaire des Gardes nationaux leur permet de participer à un large éventail d’activités susceptibles d’aider les pays en développement.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here