Contre-terrorisme : assurer une meilleure surveillance aux frontières

Vladimir Voronkov, secrétaire adjoint du Bureau des Nations Unies en charge du contre- terrorisme, s’est entretenu jeudi à New York avec le président du Togo.

Les discussions ont porté sur la menace extrémiste en Afrique de l’Ouest.

Les deux hommes ont souligné l’importance de renforcer la sécurité aux frontières et de procéder à la détection des passagers afin d’identifier d’éventuels terroristes

L’ONU met à la disposition de ses Etats membres un nouveau programme informatique visant à mieux détecter les voyages de présumés extrémistes. Il a été lancé en mai dernier.

Baptisé ‘Go Travel’, le logiciel est une version améliorée d’un portail informatique donné en 2018 par les Pays-Bas à l’Organisation des Nations unies.

Selon l’ONU, des pays du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie notamment, dépourvus de moyens perfectionnés sur l’identification des usagers du transport aérien ou maritime, sont les premiers intéressés par cet outil.

‘Go Travel’ facilite le regroupement d’informations sur l’identification des voyageurs, leur analyse et leur partage entre les pays membres, selon l’Organisation, qui assure que tout a été mis en oeuvre pour garantir la protection des données.

Le Togo est le premier pays d’Afrique de l’Ouest à participer à ce programme

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.