Conflit armé: un consensus trouvé en Centrafrique

21

Les protagonistes de la crise centrafricaine sont parvenus à un nouveau consensus à Addis Abeba.

Le Gouvernement et 13 des 14 groupes armés signataires de l’Accord de Khartoum ont convenu de reconsidérer le gouvernement actuel du Premier ministre Firmin Ngrébada afin qu’il soit effectivement « inclusif », comme le stipule l’Accord de Khartoum.

Les deux camps étaient divisés depuis plusieurs semaines sur la configuration de ce gouvernement issu de l’Accord du 6 février.

Pour les groupes armés et certains partis politiques, l’équipe gouvernementale actuelle n’était pas assez inclusive.

Les protagonistes de la crise centrafricaine sont parvenus à un nouveau consensus à Addis Abeba.

Le Gouvernement et 13 des 14 groupes armés signataires de l’Accord de Khartoum ont convenu de reconsidérer le gouvernement actuel du Premier ministre Firmin Ngrébada afin qu’il soit effectivement « inclusif », comme le stipule l’Accord de Khartoum.

Les deux camps étaient divisés depuis plusieurs semaines sur la configuration de ce gouvernement issu de l’Accord du 6 février.

Pour les groupes armés et certains partis politiques, l’équipe gouvernementale actuelle n’était pas assez inclusive.

Selon le communiqué final au terme de soixante-douze heures de consultations tenues au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba, « un consensus a été trouvé notamment sur le renforcement du caractère inclusif du Gouvernement ». Firmin Ngrebada maintenu Premier Ministre, l’a affirmé à sa descente d’avion jeudi à Bangui.

Le consensus obtenu prévoit un remaniement du gouvernement dans les cinq prochains jours.

Le nouveau gouvernement devra accorder plus d’espace aux représentants des groupes armés.

Onze groupes armés en l’occurrence se sentaient marginalisés ou sous-représentés.

Selon le communiqué final au terme de soixante-douze heures de consultations tenues au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba, « un consensus a été trouvé notamment sur le renforcement du caractère inclusif du Gouvernement ». Firmin Ngrebada maintenu Premier Ministre, l’a affirmé à sa descente d’avion jeudi à Bangui.

Le consensus obtenu prévoit un remaniement du gouvernement dans les cinq prochains jours.

Le nouveau gouvernement devra accorder plus d’espace aux représentants des groupes armés.

Onze groupes armés en l’occurrence se sentaient marginalisés ou sous-représentés.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here