[CONFIDENTIEL]: les non-dits d’un flou autour des obsèques de Me Agboyibor

Publicités

Le samedi 20 novembre 2021, aura lieu à l’église de la Madelaine-place de la Madelaine-Paris 8, une messe pour le repos éternel de maître Apollinaire Yawovi Madji Agboyibo. Cette messe aura lieu, plus d’un an après le décès de l’ancien Premier ministre du Togo. Le « bélier noir » est mort le 30 mai 2020 à Paris en France.

A LIRE AUSSI: Togo: un pasteur perd 500 millions de ses fidèles au trading

Est-ce donc le début de la fin du calvaire post mortuaire pour l’illustre disparu ? À ce jour, l’on ne connaît pas exactement la date de l’inhumation de maître Yawovi Agboyibo, même si des indiscrétions évoquent le mois de décembre 2021. Mais, qu’est-ce qui a bien pu pousser la famille et les proches de l’illustre disparu à attendre plus d’un an avant de donner des signes d’une prochaine inhumation ?
Certains parlent de la Covid-19 qui ne permettrait pas d’organiser des funérailles dignes de ce nom. Mais, il faut faire remarquer que d’autres personnalités importantes du pays, contemporains du natif de Kouvé comme Edem Kodjo, Fambaré Ouattara Natchaba, El Hadj Abass Bonfoh etc…, sont morts pendant la pandémie du coronavirus. L’on n’a pas attendu la fin de la pandémie qui n’est pas pour maintenant, avant de leur offrir des obsèques dignes de ce nom.

Publicités

A LIRE AUSSI: [Confidentiel]: black-out total sur Kpatcha Gnassingbé après son opération au CHU

La famille et les proches du président du Comité d’action pour le renouveau (Car) ont le droit d’agir comme ils veulent, puisqu’ils sont responsables de tout ce qui adviendra après le décès de ce dernier. Mais, comme il n’est pas coutume en Afrique de laisser longtemps un cadavre avant de l’enterrer, certains se posent des questions.
D’ailleurs, cela engendre d’énormes dépenses. La famille est peut-être très riche, mais, comme le disent certains, cet argent ne pouvait pas servir à des causes plus nobles ? par exemple, les habitants du village de maître Agboyibo où il semble que l’on veuille lui construire une tombe luxueuse, ont plusieurs problèmes sociaux. Cet argent peut servir à leur venir en aide. Loin de nous, l’envie de donner des leçons à qui que ce soit. D’ailleurs, c’est leur argent et ils sont libres d’en disposer comme ils veulent. Sauf que certaines choses touchent certaines sensibilités.

Publicités

A LIRE AUSSI: [CONFIDENTIEL]: comment Agboyibor a voulu faire de Agbéyomé le dauphin d’Eyadema

Quoi qu’il en soit, l’on attend de voir ce qui sera décidé après le 20 novembre. Le souhait est que les événements s’enchaînent rapidement et que l’on en finisse une fois de bon. Mais, si les gens veulent attendre douze autres mois pour agir, tant mieux. Cela n’aura aucun effet sur le vécu des Togolais. C’est un sujet qui relève de simples convenances.

Togo Matin No 967

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.