Conférence de presse de Fabre: l’opération « coup-de-poing » d’Agbéyomé !

Candidat désigné par Monseigneur Kpodzro pour la présidentielle de 2020, Agbéyomé Kodjo s’est invité à la conférence de presse animée par le Président National de l’ANC ce Mardi matin à Lomé.

Stratégie pour s’attirer l’estime du candidat du parti d’opposition le mieux implanté afin qu’il rejoigne la dynamique Kpodzro ou tentative de ralliement à la cause de l’ANC ?

Au cours de sa première sortie officielle après la publication par la cours constitutionnelle des listes définitives pour la présidentielle de 2020, l’Alliance Nationale pour le Changement était devant la presse où Jean Pierre Fabre, assisté de deux de ses proches collaborateurs a expliqué avoir introduit un recours en annulation de la candidature de Faure Gnassingbé qui selon lui viole la lettre et l’esprit de l’article 159 de la constitution togolaise.

Fait inédit lors de cette conférence dédiée pourtant aux journalistes, c’est la présence d’un personnage étrange à la presse, non-militant de l’ANC mais qui affichait un large sourire sur les images au cours de cette conférence de presse.

Agbéyomé Kodjo puisque c’est de lui qu’il s’agit était en bonne place dans cette salle d’un grand hôtel de la place.

Politicien de longue date, pure produit du RPT et ayant la totale bénédiction du prélat Kpodzro, que venait chercher l’ancien Prémier Ministre d’Eyadéma dans cette conférence.

Est-ce une façon de faire des yeux doux à l’ANC pour les amener à rejoindre la dynamique Kpodzro ou carrément Agbéyomé voudrait prouver à Fabre et à l’ensemble des militants de l’ANC qu’il serait prêt à mettre sa candidature sous éteignoir et valoriser celle de l’ancien Chef de file de l’opposition ?Pour l’heure, les langues se délient et l’avenir nous en dira plus.

leveil.tg

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.