« Comment les Ifè peuvent-il voter un Gerry Taama de Siou ? », s’interroge Djimon Oré

316


Djimon Oré, à l’instar de bons nombres des acteurs politiques du pays, ne reconnait pas les nouveaux députés issus des législatives controversées du 20 décembre 2018.

Intervenant ce mercredi matin dans l’émission « Le Débat » sur la radio Nana FM, le président des Front Patriotique pour la Démocratie (FPD) a soutenu que ces tout nouveaux parlementaires de la 6eme législature ne sont que des « nommés ».

« A partir du moment où la population togolaise a rejeté les élections législatives à plus de 95%, on ne peut pas parler des élus. Ces représentants à l’Assemblée sont nommés comme on nomme les membres du gouvernement. Et c’est suffisamment grave », a regretté Djimon Oré.

Prenant l’exemple du président du Nouvel Engagement Togolais (NET) élu député dans l’Est Mono, fief même du parti FPD, Djimon Oré estime que si seulement les élections ont eu lieu dans les normes, un Gerry Taama de l’ethnie Losso ne sera jamais élu député dans cette circonscription peuplée des Ifè.

« La population de l’Est-Mono ne peut accepter qu’on lui balance un Gerry Taama. Comment ça ? Les Ifè ne sont pas des cons. Comment les Ifè peuvent-il voter un Losso de Siou ? Ces nouveaux députés sont juste nommés », a-t-il affirmé.

Pour l’ancien député, la CEDEAO est à l’origine de la situation politique actuelle du pays. Et elle sera « responsable du chaos qui se profile à l’horizon ».

Suivez plutôt l’intervention de Djimon Oré dans son intégralité.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here