Coalition des 14 : Le Parti des Togolais quitte la barque

1849
Coalition des 14 : Le Parti des Togolais quitte la barque

Le Parti des Togolais rejoint les 5 autres formations politiques ayant quitté la Coalition des 14 partis de l’opposition. Pour Nathaniel Olympio, Président du parti, « compte tenu de la profondeur des divergences dans la construction des nouvelles orientations de la coalition, le Parti des Togolais ne retrouve plus la cohérence qui a toujours caractérisé l’enchaînement de ses positions ». Avec le départ du Parti des Togolais, il ne reste que huit (08) partis dans la Coalition des 14. Lire le communiqué !

COMMUNIQUE DE PRESSE N°03/2019-001

Le Parti des Togolais porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que le Directoire du parti s’est réuni le 20 mars 2019 et a pris la décision de mettre un terme à sa qualité de membre de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise.

Prenant en considération le contexte politique difficile après l’élection présidentielle de 2015, le Parti des Togolais s’est grandement investi dans différentes initiatives afin de faire évoluer la situation politique et sociale des Togolais.

Après la mise en place du Groupe des Six en janvier 2017, puis la constitution du regroupement de 11 partis politiques en Juin 2017 et la création de la coalition en août 2017, le Parti des Togolais n’a ménagé aucun effort pour contribuer au maintien de la démarche unitaire.

Toutefois, compte tenu de la profondeur des divergences dans la construction des nouvelles orientations de la coalition, le Parti des Togolais ne retrouve plus la cohérence qui a toujours caractérisé l’enchainement de ses positions.

Le Parti des Togolais réaffirme aux Togolaises et aux Togolais que sa volonté de continuer à œuvrer avec détermination pour une transformation de la Nation Togolaise, demeure intacte.

Fait à Lomé le 20 Mars 2019
Le Président Nathaniel OLYMPIO

Source : www.icilome.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here