Claude Leroy veut poursuivre son aventure avec les Eperviers

37
Claude Leroy veut poursuivre son aventure avec les Eperviers

Malgré toutes ces voix qui s’élèvent pour réclamer le départ de Claude Leroy pour n’avoir pas accompli la mission pour laquelle il a été recruté, l’entraîneur des Eperviers du Togo décide de rester même après la fin de son contrat. Intervenant ce mardi dans l’émission ‘Talents d’Afrique’, il confie l’une des raisons qui l’a conduit à cette décision.

Visiblement, l’homme n’aime pas abandonner en cas d’échec. C’est d’ailleurs ce qu’il tente de montrer à ses détracteurs.

Comme pour faire un peu d’humour, le sélectionneur des Eperviers du Togo se réjouit du fait que la Confédération Africaine de Football (CAN) ait décidé de retarder de 2 ans la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) au Cameroun. A l’en croire, la CAF a pris la bonne décision.

« L’idée, c’est de qualifier le Togo pour la CAN au Cameroun, mais puisque la compétition ne sera jouée que 2 ans après dans ce pays, la CAF a pris une bonne décision (…) Dans une période de transition, une nouvelle génération arrive avec des joueurs qui commencent à s’imposer dans les bons clubs européens. C’est sûr que ce pays qui n’est pas grand, mais qui a un vrai potentiel de football va revenir au plus haut niveau dans les prochaines années », a-t-il souligné.

L’autre sujet sur lequel le français s’est prononcé au cours de son intervention est celui du capitaine des Eperviers Emmanuel Adébayor dont la carrière tire à sa fin. Pour Claude Leroy, il est le seul à décider de son avenir au sein de l’équipe nationale.

« Il est bien évidement en fin de carrière, il doit prendre un autre rôle que celui de capitaine. Si on se projette dans l’avenir, Shéyi n’est plus un joueur d’avenir pour l’équipe des Eperviers du Togo. Chapeau à tout ce qu’il a fait. Au Bénin, quand bien même il était contesté, il a montré oh combien il était encore très important. Il a failli nous amener à la phase finale de la CAN », a-t-il confié.

Nicolas

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here