Clash avec Fally: Débordo renonce à la nationalité ivoirienne

Publicités

Après son tapage avec le Congolais de Kinshasa Fally Ipupa, l’artiste de coupé-décalé, Debordo Leekunfa, fait à nouveau le buzz sur les réseaux sociaux. Quelques jours après avoir exprimé sa déception vis-à-vis du peuple ivoirien, il vient d’annoncer qu’il renonçait à la nationalité ivoirienne. «Je ne suis plus jamais ivoirien», dit-il.

A LIRE AUSSI: Lomé : grosse bagarre entre un père et son fils à cause d’une fille

Debordo Leekunfa est véritablement un cas à part. L’artiste de coupé-décalé est quasiment en conflit avec tout le monde. Après avoir présenté ses plates excuses à son homologue congolais de Kinshasa Fally Ipupa, qu’il avait copieusement insulté sur les réseaux sociaux, il s’en prend à nouveau à ses compatriotes ivoiriens, qu’il accuse de l’avoir livré au peuple congolais.

Publicités

«J’ai décidé de tout stopper et bosser dans la paix du Seigneur, et ces Congolais n’ont toujours pas compris mon opinion. Merci quand même à vous peuple congolais. Même si mon peuple m’a livré à la vindicte populaire et continue à me malmener. Mon Dieu tout-puissant ne me lâchera jamais, au grand jamais. Je ne répondrai plus, mais Dieu fera le reste», a écrit Debordo Leekunfa.

Publicités

A LIRE AUSSI: Un pasteur surpris en plein acte avec une femme mariée sur l’autel de l’église

Quelques jours après avoir exprimé sa déception vis-à-vis du peuple ivoirien, Debordo Leekunfa a annoncé qu’il renonce à la nationalité ivoirienne. «Allez leur dire que moi, je ne suis pas Ivoirien, mais plutôt africain. J’enterre les Ivoiriens… la Côte d’Ivoire. J’appartiens à l’Afrique. Je vais apporter le meilleur au monde et à l’Occident. L’Ivoirien ne verra rien. Je ne suis plus jamais Ivoirien (…) Je suis Africain, tout sauf la Côte d’Ivoire», a-t-il posté sur sa page Facebook.

Afrik

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.