‘CivicBag’, un nouveau sac biodégradable sur le marché togolais

530

Le défi de faire disparaitre les sachets non-biodégradables reste permanent et des jeunes togolais ne cessent d’innover. Après le projet Zam-Ké qui récycle les sachets de Pure Water, Achille Noussia et Ayékotan Akpaki, deux jeunes loméens recyclent et redonnent une seconde vie aux papiers d’emballage de paquet de ciment.

Baptisé « CivicBag », le projet veut offrir à la population un « sac citoyen » écologique fabriqué non seulement avec des papiers d’emballage de ciment mais aussi d’autres matières recyclées et écologiques.

L’ambition des MM. Noussia et Akpaki est d’apporter leur contribution à la protection de l’environnement. Ils croient en la disparition des déchets non-biodégradables.

Pour ces deux jeunes génies togolais, il est aussi question d’en faire un outil déclencheur de plaidoyer pour responsabiliser la population. 

« CivicBag est un outil rénovateur de la responsabilité citoyenne de son utilisateur vis-à-vis de l’environnement. C’est aussi un outil déclencheur de plaidoyer qui responsabilise le citoyen “C” à une gestion participative de la chose publique. Et d’autre part, encourager les gouvernants à libérer plus de données, à adhérer à l’OGP (Open Government Partnership) pour une gestion saine, une gouvernance ouverte et un dialogue démocratique avec les citoyens », explique Achille Noussia.

L’initiative encore à l’étape de production à petite échelle et étude de marché compte bien s’agrandir.

« Nous comptons professionnaliser la fabrication des sacs bio dégradables. Nous ambitionnons amener la majorité des citoyens togolais à adopter ce sac pour leur besoin », ajoute Ayékotan Akpaki.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.