CHU Campus : Des mouvements d’humeur contre le retard des salaires

371

Image archives

Ils n’en pouvaient plus. Cela fait quelques mois que la situation se répète. Le personnel soignant émargeant sur le budget du CHU Campus se sont fait entendre hier, protestant contre le retard de leurs salaires.

Ces agents, réunis au sein du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT), ont organisé un mouvement d’humeur au CHU Campus mardi, un mouvement appelé « réunion d’urgence ». Ils ont quitté leur poste et laissé leurs patients pour quelques heures.

« C’est triste de constater que ce retard dans le paiement survienne encore au CHU Campus. Les mois précédents, c’était la même situation. Il y a de cela quelques mois, nous avions discuté avec l’administration et nous nous sommes mis d’accord sur le fait que les salaires devront être versés au plus tard les 5 du mois. Mais pour le mois de juillet, c’est exagéré. Nous sommes des responsables de famille et c’est avec ces pitances que nous vivotons », a indiqué Kokou Anoumou, délégué du personnel.

Et de fustiger : « On fait comme si nous devrons négocier aussi les salaires. C’est absurde ! Nous travaillons et nous devrons être rémunérés à temps ».

Après une rencontre avec le Directeur général du centre, les agents sont retournés vers la base à qui ils ont rendu compte. A les en croire, le directeur a promis le virement des salaires au plus tard ce matin.

« Ce que nous vivons dans ce centre est pénible. On ne nous considère pas comme des êtres humains et c’est déplorable », regrette un agent.

I.K

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here