« C’est Tikpi Atchadam qui a fait plus mal à ce régime »

A quelques jours de la prochaine élection présidentielle, l’ombre du président du Parti National Panafricain (PNP) plane encore. 

Disparu, littéralement, de la scène politique depuis 2018, Tikpi Atchadam aura été celui qui a le plus fait mal au régime de Faure Gnassingbé depuis son arrivé au pouvoir en 2005 à en croire l’éditorialiste togolais Jean-Baptiste Placca.

Intervenant en début de semaine  sur TV5 Monde, Jean-Baptiste Placca a estimé que le leader du PNP incarnait « peut-être » la solution au problème du Togo.

« C’est celui qui a le plus ébranlé ce régime. C’est peut-être dans ce qu’il a tenté en 2017 qui serait la solution au problème togolais. La démocratie ne sera pas l’œuvre de la CEDEAO au Togo  ou d’une quelconque communauté internationale », a laissé entendre l’éditorialiste.

Pour ce qui est de l’après-présidentielle 2020, Jean-Baptiste Placca a estimé qu’il y a de faibles chances  qu’une éventuelle crise post-électorale survienne au Togo.

« Les populations sont désabusées et épuisées, (…) elles ont suivi des leaders de l’opposition qui les ont déçu en ralliant le camp du pouvoir. (…) Aujourd’hui le problème du Togolais est un problème de survie quotidien », a-t-il conclu.

Hubert BATALA

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.