Cérémonie de purification: le regard de Thomas N’Soukpoé sur la queestion

122

A l’instar de nombre d’acteurs politiques togolais, Thomas N’Soukpoé, président du Bloc d’Action pour le Changement (BAC) fustige le processus de purification.

Intervenant ce matin sur les ondes de Victoire FM, l’homme qui se proclame porte-parole des prophètes du Togo, a donné sa lecture biblique du processus de purification. Pour Thomas N’Soukpoé, cette campagne de purification au Togo n’est qu’une « parodie ».

Pour que la purification soit totale, c’est à Faure Gnassingbé, le premier responsable actuel de l’État, de prendre un engagement solennel devant le peuple togolais, que le sang ne coulera plus.

« Il revient à celui qui dirige l’État togolais de venir devant le peuple pour donner le signal fort qu’il n’y aura plus ça. Demander pardon pour ce que son père a fait et aussi pour les bourreaux. Aussi, il reviendra à l’opposition de faire sa part. Faure peut venir en face du peuple pour présenter des excuses publiques », a-t-il recommandé.

Il a aussi conseillé des actes de purifications sur « sept collines » et dans « sept fleuves », selon une certaine prophétie dont lui seul détient le secret.

KG

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here