CEDEAO: ‘suivre le Togo dans le processus de dialogue et de réformes engagé par le gouvernement’

462
CEDEAO: 'suivre le Togo dans le processus de dialogue et de réformes engagé par le gouvernement'

A la 52ème session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) tenue ce samedi à Abuja au Nigeria, la situation politique a bénéficié d’une attention particulière comme la coalition de l’opposition togolaise s’y attendait.

Cependant, cette communauté ouest africaine présidée par le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a encore une fois choisi une appréciation de la situation qui joue plus en faveur du pouvoir de Lomé 2.

« La conférence réaffirme sa disponibilité à continuer de suivre et d’accompagner le Togo et les acteurs politiques togolais dans le processus de dialogue et de réformes constitutionnelles engagé par le gouvernement togolais », indique le communiqué de fin des travaux.

Elle dit aussi lancer un appel aux acteurs politiques togolais à « s’engager pleinement et dans les plus brefs délais dans un dialogue inclusif dans un esprit de compromis pour parvenir à une approche partagée dans la mise en œuvre des réformes politiques, dans le respect de l’ordre constitutionnel et des institutions démocratiques ».

Et pourtant depuis bientôt quatre (4) mois, les manifestants dans les rues penchent pour un départ de l’actuel chef de l’Etat. La coalition compte discuter avec le pouvoir de l’avenir de M. Gnassingbé, à la tête du Togo depuis 2005 et pour un troisième mandat à partir de 2015.

En clair, l’appel lancé jeudi dernier par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise, celui de voir les présidents des quatorze (14) autres pays mettre fin à l’ « inacceptable anomalie politique » qu’est le Togo, n’a pas reçu l’écho escompté.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here