CEDEAO : Faure Gnassingbé rattrape son sommet à Abuja

Parti pour héberger à Lomé les 15 autres pays de l’espace économique communautaire qu’il dirige depuis juin 2017, la rue en colère a gâché le projet de Faure Gnassingbé d’accueillir le sommet de la CEDEAO à Lomé. L’homme simple séjourne déjà à Abuja au Nigéria où se tiendra finalement le sommet.

Le 16 Décembre donc, s’ouvrira sous la présidence togolaise le sommet des chefs d’Etats de la CEDEAO avec le Maroc comme 16è membre.

La crise qui mine son pays depuis 4 mois ne devrait pas échapper aux discussions en perspective. Le dialogue avec son opposition qui peine à démarrer. Faure Gnassingbé fait le manche depuis le début de la crise, quitte à sortir les élèves des classes pour son accueil dans les villes de l’intérieur du pays, histoire de montrer au monde qu’il est un président aimé et proche du peuple.

Mais en effet, la grogne sociale se généralise dans le pays. Les enseignants, les greffiers, les agents de la Fonction publique et même la garde pénitentiaire multiplient des mouvements de contestation, sans compter les centaines de milliers de Togolais qui répondent aux appels de l’opposition à manifester à travers le pays depuis le 19 août.

C’est dans ce contexte que Faure Gnassingbé, la tête d’apparence haute, s’affiche aux côtés de ses pairs de la CEDEAO. Selon le PIB par pouvoir d’achat, le Togo vient en 12ème position dans la communauté avec PIB PPA de 10 667 F CFA.

A.Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.