Ce que la CSET a décidé hier

Les membres de la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) étaient en réunion dite extraordinaire dans la nuit d’hier. Plusieurs sujets ont été débattus et des décisions importantes prises.

Hier vendredi, dans la nuit, pendant une réunion qui a duré environ trois heures, dit-on, les membres de la CSET ont discuté autour de la problématique « Quelle orientation donnée à nos mouvements pour une efficacité ».

Selon notre source, cette question qui a servi de discussions entre les membres des syndicats de l’éducation du Togo « trouve sa raison d’être dans la mesure où la situation politique de notre pays rend inaudibles nos mouvements ». Il faut alors, ajoute-t-il, trouver des moyens pour « maintenir au même moment la flamme de la mobilisation (syndicale, NDLR) ».

C’est ainsi que les participants au rendez-vous de ce 27 octobre ont décidé de ne pas aller en grève la « semaine prochaine », afin que leur manifestation ne soit noyée dans les mobilisations populaires de l’opposition. Par contre, ils prévoient un sit-in le lundi 6 octobre entre « 8h 8 min et 11h 11min ».

Du 13 au 15 novembre, les enseignants du secteur primaire et secondaire seront en débrayage, précise le témoin.

En termes d’efficacité, la CSET mettra en place « un comité inter-fédérations pour la gestion des grèves en aval et amont ».

La rencontre a pris fin par le réengagement des uns et des autres afin d’obtenir de meilleures conditions de vie et de travail au profit des enseignants.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.