Ce n’est pas trop tôt ! Quid des préjudices subis par les propriétaires des magasins environnants ?

17

Longtemps réclamée, la démolition de l’immeuble du Grand marché de Lomé dont l’écroulement d’un pan a occasionné le décès de trois compatriotes togolais, pourrait avoir lieu le 28 Août prochain. C’est du moins ce que renseigne un communiqué du MMLK (La Voix des sans voix). Ayant duré plus d’une année, l’on est à même de se demander ce qu’il en est finalement des préjudices subis par les magasins environnants dont les propriétaires se sont vus interdit même l’accès à leurs magasins pour récupérer leurs marchandises.

Voici le communiqué…

MMLK / BIENTÔT LA DÉMOLITION DE L’IMMEUBLE MEURTRIER AU GRAND MARCHÉ D’ADAWLATO

Cette démolition est enfin annoncée pour le 28 Août prochain. Et quelles mesures d’accompagnement pour les morts, les blessés de cet effondrement et les victimes de la décision du gouvernement de la fermeture des magasins pendant plus de 1 an ?

L’on se rappelle avec tristesse et consternation la mort de 3 compatriotes le 1er juin 2018 lors de l’effondrement d’une partie d’un immeuble accidenté au grand marché de Lomé non loin de l’institut Goethe. Avec ce drame, la démolition dudit immeuble devenait indispensable afin d’éviter le pire et le gouvernement l’avait promis pour de sitôt. Pour ce faire, il a été décidé d’interdire provisoirement aux riverains leurs activités jusqu’à nouvel ordre. Cette décision a causé de torts et de préjudices aux victimes dont les magasins étaient fermés jusqu’à ce jour. Des pertes économiques, financières et matérielles sont énormes mais aucun soutien de l’État n’est pour le moment envisagé.

Au moment où la démolition de l’immeuble est annoncée à partir du 28 Août selon les informations, ce qui est une bonne nouvelle, les victimes attendent beaucoup des autorités pour soulager leurs peines et leur donner confiance auprès des microfinances et leurs débiteurs.

Vivement, que l’État entende les cris de détresse et d’angoisse de ces victimes en mettant à contribution la propriétaire de cet immeuble qui devrait en principe être poursuivi pour négligence et défaut d’assurance !

Lomé, le 23 Août 2019

MMLK / LA VOIX DES SANS VOIX

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here