Burkina: un directeur de police accusé de viol sur mineure

Après le viol d’une lycéenne par un groupe d’élèves, cette fois c’est l’un des responsables de la police nationale qui est accusée de viol sur une mineure d’une dizaine d’années.

Le directeur provincial de la police nationale du Ziro a été suspendu et placé sous mandat de dépôt après les soupçons de viol. Il aurait été surpris par ses propres agents à son domicile avec la fillette.

Les faits remontent au 19 février, lorsque la police a été saisie pour des faits d’« atteinte avérée aux bonnes moeurs dont le directeur provincial serait le présumé auteur », explique la direction de la communication de la police, dans un communiqué.

Le directeur provincial de la police nationale du Ziro, situé à une centaine de kilomètres de Ouagadougou la capitale, a été surpris par ses propres agents effectuant des attouchements sexuels sur une fille mineure dont l’âge n’a pas été dévoilé. Les faits se sont déroulés au domicile du responsable de la police, selon plusieurs sources.

Après enquête, le commissaire de police avait été suspendu de ses fonctions et mis à la disposition de la justice. Quelques jours après ces mesures, le commissaire incriminé a été placé sous mandat de dépôt par les autorités judiciaires.

La police nationale a condamné avec la plus grande fermeté cet acte et elle souligne s’être résolument engagée dans la lutte contre les atteintes à l’éthique et à la déontologie de la profession.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.