Burkina: enlèvement de 3 personnes, dont 2 expatriés, à Inata

31

Au Burkina Faso, trois personnes, dont deux expatriés travaillant pour une mine d’or à Inata au nord-est, dans le Sahel, ont été enlevées dimanche 23 septembre. L’enlèvement a eu lieu alors que les deux personnes, en compagnie de leur conducteur burkinabè, se rendaient à Ouagadougou. Les forces de sécurité parties à leur recherche sont tombées dans une embuscade.

Le véhicule des deux expatriés, un cadre sud-africain, un technicien indien et leur chauffeur burkinabè a quitté le camp du site minier vers 8h dimanche matin. Après avoir traversé la localité de Gouna, vers Tongomayel, ils étaient injoignables pendant plusieurs heures.

Selon nos informations, le véhicule aurait quitté la mine sans informer le service de sécurité sur place, et sans se plier non plus aux règles sécuritaires pour se rendre à Ouagadougou. Un peu plus de cinq heures après leur départ et n’ayant aucune information sur le véhicule et ses occupants, l’alerte a été donnée aux forces de sécurité.

Selon des sources sécuritaires, le véhicule a été aperçu dans la commune de Damba, située dans le département de Nassoumbou, dans le Soum. Les ravisseurs se seraient dirigés vers la frontière malienne.

Une patrouille de la gendarmerie, partie à la recherche des infortunés, est tombée dans une embuscade au niveau de la commune de Tongomayel. Aucun bilan n’est pour le moment disponible quant à cette attaque contre les gendarmes burkinabè.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here