Bruits de couloir: le CAR, nouveau soutien annoncé de Faure Gnassingbé

La politique est un mouvement dynamique fait de coups et de coups-bas, des unions et désunions, pourvu que cela serve les intérêts du parti ou des premiers responsables. A environ un mois de la tenue de la présidentielle au Togo, un soutien du CAR au candidat du parti au pouvoir Faure Gnassingbé serait en téléchargement.

A l’issu de son conseil national tenu le 04 Janvier dernier, le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) avait annoncé le retrait de ses membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et de tous ses démembrements.

Dénonçant par la même occasion un processus électoral non transparent et non équitable, le CAR avait également annoncé sa non-participation au scrutin présidentiel du 22 Février.

Plus de deux semaines après cette annonce qui censée être d’application immédiate, le représentant du CAR à la CENI, le sieur Kodzo Awudi continue d’y siéger de même que tous les membres issus du CAR se trouvant dans les différents démembrements de la CENI.

Cette situation incompréhensible fait dire à certains observateurs avertis que cette stratégie n’est ni plus ni moins celle utilisée par Maître Yaovi Agboyibo qui aux yeux du monde présente une face mais en coulisse dévoile une autre.

Sinon, comment comprendre que du haut de son âge et vu la violence avec laquelle le bélier noir de Kouvé a fait débarquer Maître Apévon de la tête du parti des déshérités, par quelle alchimie il n’arrive pas à siffler la faim de la pagaille de ses représentants à la CENI et dans les démembrements ?

Aujourd’hui, l’attitude d’insubordination affichée par le sieur AWUDI et ses compagnons qui sont entrain de se faire une santé au sein de l’institution en charge de l’organisation des élections ressemble étrangement à celle des gens qu’on invite à boire le lait et qui se refusent de compter les vaches.

Qu’à cela ne tienne, la situation débouchera à n’en point douter à une campagne de ses militants convaincus du CAR en faveur du candidat du pouvoir Faure Gnassingbé pour se faire garder toujours au sein de la CENI même si c’est contre la volonté d’Agboyibo et de son CAR.

Dans ce cas d’espèce il y a d’ailleurs une jurisprudence au sein de l’UFC où le jeune Jean-Luc Homawoo, membre du conseil d’administration de l’UFC dans une société d’Etat au lendemain de la signature de l’accord RPT/UFC s’était complètement viré à 180 degrés se transformant en grand soutien du candidat Faure à la présidentielle de 2015. Dans sa démarche il a pu embarquer plusieurs centaines de militants de l’UFC à l’époque avec lui.

Et comme les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets, l’actuelle situation que vit le CAR risque d’aboutir à la mise à l’écart de sieur AWUDI et ses amis des démembrements de la CENI du CAR et pour préserver leur pitance ils n’auraient plus d’autre choix que de débaucher des militants en direction d’UNIR pour soutenir le candidat Faure Gnassingbé pour la Présidentielle de Février 2020.

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.