Boukpessi: Autoriser la marche, c’est « violer les recommandations du dialogue togolais »

712

Boukpessi: Autoriser la marche, c’est « violer les recommandations du dialogue togolais »La coalition des 14 sera dans les rues de Lomé et de l’intérieur du pays les 11, 12 et 14 avril prochains pour réclamer de nouveau, le retour à la constitution de 1992, le vote de la diaspora… Elle a à cet effet saisi le Ministre de l’Administration Territoriale qui a opposé un refus avançant la raison de la suspension des manifestations durant le dialogue.

Le gouvernement estime que les manifestations de la coalition sont en contradiction avec l’esprit du dialogue togolais dont les recommandations prévoient la suspension des manifestations publiques. Et donc, le gouvernement refuse de « se rendre complice de la violation des recommandations du facilitateur (du dialogue inter togolais) en laissant les manifestations se faire ».

Selon le gouvernement, au nom du dialogue qui se poursuit toujours, toutes les parties prenantes se doivent de respecter la clause qui suspend toutes manifestations publiques durant le dialogue et les recommandations du facilitateur.

 

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here