Blanchiment : le Togo renforce son arsenal

116

Dans un contexte de lutte le contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dans l’Espace UEMOA, le gouvernement vient d’adopter un décret qui permettra la mise en œuvre effective des sanctions prises par le Conseil de Sécurité des Nations Unies à l’encontre des organisations terroristes, des terroristes et de toutes les personnes et entités qui les soutiennent. 

Le ministre des Finances sera habilité à ordonner le gel de tout ou partie des fonds et autres biens appartenant à des terroristes ou à des personnes et entités qui les soutiennent.

Dans la foulée, un autre décret porte sur la création du Comité national de coordination des activités de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (CONAC).

Ce nouvel organisme sera chargé de prendre les mesures appropriées pour identifier, évaluer, comprendre et atténuer les risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme auxquels le Togo est exposé. 

Le CONAC sera composé de représentants des différents départements ministériels et institutions des secteurs public et privé impliqués dans la lutte contre ces deux fléaux. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here