Binafame Kohan Kidékiyime dénonce les manipulations d’un régime aux abois 15 février 2018

117

Binafame Kohan Kidékiyime dénonce les manipulations d’un régime aux abois                                                                             15 février 2018
Binafame Kohan Kidékiyime

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Bien qu’acculé par les manifestations de rue de l’opposition, le régime en place n’a cessé de faire croire qu’il était serein. Aujourd’hui, dépassé par la détermination du peuple togolais, le pouvoir de Lomé a recruté des jeunes qui se font passer pour des militants des 14 partis politiques de l’opposition et tentent de saborder la lutte. Pour Binafame Kohan Kidékiyime, Secrétaire national chargé à l’administration des FDR, ce comportement est un signe annonciateur du début de la fin du pouvoir de Faure Gnassingbé. Lecture !

Le mensonge ne deviendra jamais la vérité, mais s’il est universellement accepté et enseigné”, disait Le Mahatma Gandhi. Ces propos se confirment tous les jours au Togo. Pendant longtemps, le régime en place a essayé de faire croire que les marches de l’opposition ne lui faisaient ni chaud, ni froid.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Aujourd’hui, voyant que la mobilisation des populations ne faiblit pas, le régime Rpt-Unir panique et recourt à des méthodes de contrebandier pour tenter de contrecarrer la détermination du peuple à obtenir des réformes démocratiques. Ainsi, le parti au pouvoir manipule ses jeunes affamés pour se faire passer pour des militants des 14 formations politiques de la coalition de l’opposition.

Ce comportement qui illustre à suffisance la panique dans le camp du pouvoir est vraiment un signe annonciateur du début de la fin de ce régime pilleur des richesses de pays et qui appauvrit les populations pour les rendre manipulables à vie.

Peuple togolais! Reste debout, car la lutte n’est pas terminée. Mais garde espoir, puisque la fin du régime est imminente.
Dieu est Juste.
BINAFAME Kohan Kidékiyime;
Lomé, le 14 février 2018

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here