Bientôt en Afrique on va inoculer le vaccin par derrière: les chroniques de Bélizem

Publicités

L’institut Pasteur cherche des patients pour tester un suppositoire contre le Covid. Ça avait commencé par des tests anaux en Chine, voilà on trouve médicament en France, bientôt en Afrique on va inoculer le vaccin par derrière.

Lire aussi:Les chroniques de Bélizem: Envoyez les nudes, Le mouvement féministe vous défendra

La chanson kpla kpla kpla kpla. Une chanson pour les dzimakpla? J’attends l’avis des féministes… En attendant, ça danse ou pas comme au Femua. Koffi Quadrakoraman ayant encore frappé au sens second du terme pour n’avoir fait le show que pendant 20 minutes.

Publicités

C’est vrai que nous voulons des sextapes, mais si c’est pour que soient exclus les élèves définitivement du cursus scolaire, comme au Congo Kinshasa, que ça reste dans leur téléphone. Vous croyiez que j’allais dire de ne pas filmer? Hahaha.Amobé était branché sur l’Afrique. Et voulait toujours que sa lumière brille. Il s’est éteint. Le courant ne passait plus, il faut croire. La langue française hein ! Au revoir Tonton…

Publicités

Le 10, c’était la journée mondiale de prévention du suicide. C’est encore très tabou ici et souvent signe de faiblesse. La personne s’est tuée et on te parle de faiblesse. Essayez volontairement de vous faire du mal. Allez, disons de se taillader simplement. Je crois qu’il faut en parler et surtout prévenir.Influenceurs (ses) mon …..

Dire que Patrick Amenda est architecte et qu’à côté, il a su développé ses talents d’orateur, d’animateur etc. Ça reste derrière un écran, ça poste une vidéo, ça n’a pas terminé ses études, ça ne peut tenir une conversation, ça ne peut même pas faire de jolies sextapes et ça se dit influenceur. Vous influencez qui, à travers quoi ?Voilà quelqu’un qui part et tout le monde se rappelle de Emouvi le costaud.


Ça avait de la gueule, beaucoup d’éducation et beaucoup de charisme. Malheureusement, il n’y avait pas Tiktok et ses compères à l’époque, mais qu’est-ce qu’il nous mettait bien. Adieu !Diary Sow, si ce nom ne vous dit rien, ce n’est pas grave. C’est l’étudiante brillante sénégalaise qui avait disparu entre temps en France etc etc. Elle vient de publier un roman intitulé « Je pars ». Sacré coup marketing. Et un autre sacré coup d’avance, la maison d’édition tenant à informer le grand public que son prochain roman est fin prêt et s’intitulera « Je reviens ».

Lire aussi:Les chroniques de Bélizem: Mes frais ont augmenté, Le salaire non; Nous, on vise Mars

Les vaccins. Parlons-en ! De leur inefficacité, des effets secondaires qu’il est possible d’avoir. Je croyais bêtement que vous étiez fans des films et autres séries de zombies etc. Voilà que la vie nous offre des chances de tâter du doigt les réalités et vous vous defilez.Wezou, le pays prend de plus en plus en charge les frais de maternité. Les uns se plaignent du montant et des transactions prises en charge, les autres réclament la prise en charge des frais de paternité.Et puis le football, on va s’en passer.

Désormais c’est en formule 1 que je veux écouter retentir l’hymne du Togo. Enfin, comme dirait Martin Luther King : 《j’ai fait un rêve…》 Il a aussi dit et ça peu le savent : 《Test ADN pour tous》

Eyizandé
#leschroniquesdebelizem
#Gnadoè
#Blog228
#TgTwittos

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.