Bè-Adanlékponsi dispose désormais des latrines publiques

28


Dans son programme de contribuer au développement de la zone où elle exerce ses activités, la Société africaine de dragage au Togo (SAD-Togo) a offert des latrines publiques à la population de Bè-Adanlékponsi. L’ouvrage a été réceptionné mercredi dernier en présence du chef quartier, d’autres autorités administratives et traditionnelles et des bénéficiaires.

Ces latrines publiques se situent à Bè-Boka. Elles comprennent dix (10) cabines toutes carrelées, avec des WC turcs, quatre (04) urinoirs répartis au niveau des deux extrémités du bâtiment, un forage pour l’approvisionnement en eau potable et quatre (04) lavabos pour permettre aux usagers de se laver les mains après les besoins, le tout couvert en dalle et électrifié.

Estimé à 10 millions F CFA (entièrement financé par la SAD-Togo), cet ouvrage vient, selon Amouzou Kable, chef du quartier de Bè-Adanlékponsi, résoudre le problème d’assainissement qui se pose avec acuité dans le milieu. Ce dernier, après avoir remercié le donateur, a émis le vœu que d’autres réalisations viennent compléter ces latrines publiques pour le bien-être des populations.

« L’ouvrage que nous réceptionnons aujourd’hui, va amener la population à changer de comportement, c’est-à-dire à ne plus déféquer à l’air libre. C’est pourquoi nous ne pouvons que dire merci à la SAD qui a inscrit la réalisation de cette infrastructure dans son programme », a souligné Akoué Ayao Kougblenou, président du Comité de développement de Bè (CDB). Selon lui, la réalisation de cet ouvrage répond au cahier de charge qui lie la société au gouvernement togolais. Il y est indiqué que chaque société a le devoir de contribuer au développement du milieu dans lequel elle exerce ses activités.

« Cette infrastructure de base de grande importance dont le manque se trouve être un problème d’assainissement crucial dans la zone de Bè, est destinée à lutter efficacement contre le phénomène de défécation à l’air libre, source de nombreuses maladies diarrhéiques », a déclaré Serge Houndako, Directeur Général de la SAD-Togo.

A l’en croire, d’autres réalisations sont prévues dans le quartier Bè pour rendre la vie facile aux populations. « SAD-Togo a toujours placé le social au cœur de ses activités. Tout récemment à Dagué dans la préfecture des Lacs où la société avait installé une base d’exploitation, nous avons procédé à la réfection totale d’une voie de 3 km traversant tout le village. Cette voie totalement dégradée, imposant un véritable chemin de croix aux populations, a été entièrement rechargée, nivelée et compactée. Aujourd’hui, nous voici à Bè en train d’inaugurer des latrines publiques construites et offertes aux population riveraines », a-t-il ajouté.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here