Bawara: 'UNIR va rester ouvert au dialogue et à la concertation' Featured

Gilbert Bawara, le ministre togolais de la fonction publique et cadre du parti UNIR estime que son parti est désormais revigoré après son premier congrès statutaire tenu le week-end dernier à Tsévié (30 km de Lomé). M. Bawara indique que le parti va travailler en valorisant le débat d’idées et la contradiction et restera ouvert au dialogue et à la concertation pour le retour de la sérénité dans le pays.

« Le parti UNIR part de Tsévié revigoré, avec la détermination, la confiance et la sérénité que le président du parti a affiché sans oublier l’enthousiasme des militants à travailler sur le terrain pour que UNIR reste ce parti qui incarne à la fois le renouveau dans les idées et les pratiques politiques », a déclaré Gilbert Bawara.

Le ministre et cadre d’UNIR avance que son parti va travailler en valorisant le débat d’idées et la contradiction. Contrairement aux accusations portées contre cette formation politique par la Coalition de l’opposition, il estime que UNIR n’a jamais fermé la porte au dialogue.

« UNIR va rester ouvert au dialogue et à la concertation avec toutes les autres composantes de notre pays, car nous estimons que les défis sont nombreux », a-t-il dit.

M. Bawara affirme que le parti fera tout pour apaiser les esprits afin qu’un climat de sérénité regagne le Togo ; ce qui devra permettra de continuer la marche pour la consolidation de la démocratie et le renforcement de l’Etat de droit, la préservation des libertés et surtout le développement du pays.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.