Bawara: "Rechercher des solutions durables aux doléances des partenaires sociaux"

Malgré la grogne sociale qui secoue l’administration publique ces derniers mois, le 1er mai de cette année a été célébré en grande pompe au Togo. Cette journée a été l’occasion pour Gilbert Bawara de promettre aux travailleurs togolais la satisfaction de leurs plateformes revendicatives qui font objet de grèves ces temps-ci. Le ministre en charge de la fonction publique annonce dans les quinze prochains jours, des discussions et négociations avec les centrales syndicales.

D’entrée de jeu, M. Bawara s’est félicité du protocole d’accord signé le 19 avril dernier entre le gouvernement et les syndicats du secteur de l’éducation. Pour lui, cet accord marque un jalon important dans les efforts et le processus visant à promouvoir un climat d’apaisement et de sérénité dans ce secteur crucial et de la vie nationale.

Il pense que c’est la même volonté et le même souci qui doivent inspirer et guider dans le cadre des discussions touchant au secteur de la santé et aux préoccupations et défis communs aux partenaires sociaux et au monde du travail.

Dans cet ordre d’idées, le patron de la fonction publique confie que les semaines qui s’ouvrent seront une période et des moments de dialogue et de concertation intenses et soutenus afin de rechercher des solutions pragmatiques et durables aux principaux défis et doléances portés par les partenaires sociaux, tantôt à travers des mesures pratiques et concrètes, tantôt à travers des réformes structurelles et profondes.

« C’est dans cet esprit que nous lancerons solidement, dans les quinze prochains jours, des discussions et négociations avec les centrales syndicales afin d’examiner leurs plateformes de revendications », a-t-il martelé.

Il sera question, explique M. Bawara, d’identifier les problèmes dans leur globalité, faire prévaloir des solutions réalistes, durables et soutenables, impliquer tous les acteurs concernés et donc promouvoir des approches inclusives et participatives, apaiser les relations professionnelles et promouvoir la paix et la stabilité sociales.

Gilbert Bawara a enfin promis aux travailleurs du Togo que le gouvernement agira avec le sens de l’intérêt général et du bien commun, dans un esprit de responsabilité et le souci de la solidarité et de la cohésion nationales.

TogoBreakingNews.info