Bawara applaudit SYNPHOT

88


En assemblée Générale lundi à Lomé, les responsables du SYNPHOT (Syndicat national des patriciens hospitaliers du Togo) ont décidé d’observer une trêve. Ceci pour « donner une chance aux discussions entamées » avec le gouvernement.

Cette décision des membres du SYNPHOT donne du baume au cœur à Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, du Travail et des Réformes administratives. Pour lui, cette trêve ouvre une nouvelle page pour le développement du secteur de la santé.

« Les récentes initiatives de la STT et du SYNPHOT vont dans le bon sens. Elles contribuent au nécessaire climat de sérénité indispensable pour une issue heureuse. Nous allons bâtir un véritable partenariat social pour le progrès et de meilleures conditions de travail et de vie », a pondu le ministre sur son compte Twitter.

Simple effet d’annonce ? Personne ne serait répondre à cette question. En tout cas, selon les responsables du SYNPHOT, les discussions avec le gouvernement ont connu quelques avancées.

« Sur les 10 points, il y a deux points concernant les 09 agents de Bè-kpota et la bonification (…). Il y a eu un consensus. Donc le gouvernement est d’accord sur le principe de bonification pour les agents contractuels ayant travaillé dans les structures publiques. De la même manière, les neuf (9) agents de Bè-Kpota seront réintégrés dans les jours à venir », a indiqué Dr Gilbert Tsolenyanu, Porte-parole du SYNPHOT.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here