Battre pavillon togolais se mérite

24

Plusieurs centaines de navires de commerce naviguent à travers le monde sous pavillon togolais.

Sur les 600 bateaux immatriculés à ce jour, 36 se sont vus retirer l’agrément en raison d’activités illicites.

‘Nous devons prendre des mesures à temps afin d’éviter que les navires sous pavillon togolais se retrouvent dans des situations internationales qui entacheraient l’image du pays’, a confié mercredi Hubert Bakaï, le directeur des Affaires maritimes. 

Les autorités bénéficient déjà de l’assistance de l’IRB (International Registration Bureau) qui se charge des procédures d’enregistrement des navires.

Pour Georges Glaras, le président de l’IRB, ce partenariat permet au Togo de bénéficier d’une totale transparence et de suivi.

L’IRB a été créée en 2008, avec deux représentations principales au Liban et en Grèce comme bureau d’enregistrement exclusif pour le registre ouvert privatisé. du Togo.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.