Banalisation des processus électoraux au Togo : Des Municipales à la présidentielle, la comédie tropicale continue…

ceni de Tchambago Ayassor et son boss faure

La révision des listes électorales pour l’élection présidentielle de 2020 entamée le vendredi 29 novembre 2019 s’achève aujourd’hui 02 décembre après la prorogation d’une journée. Retard dans le déploiement du matériel, défaillances des kits d’enregistrement, absence du centre d’enregistrement sur plusieurs distances, les problèmes sont presque les mêmes que lors de la révision pour les élections municipales du 30 juin.

Malgré les opérations de simulation et la série de formations de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), les réalités sur le terrain sont toute autres. Le Premier Vice-Président du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), Gérard Adja a été sans langue de bois « C’est du désordre partout. Ce matin, les kits qui ont été livrés aux gens n’étaient initialisés.

Alors cette journée a été uniquement consacrée au déploiement des kits et puis à leur initialisation. Les endroits où cette opération a eu lieu un peu plus tôt, soit les kits ne marchent pas – donc les opérations de recensement n’ont pas démarré – soit on constate des pannes sur les machines. »

Le Président de la CENI Tchambakou Ayassor, trouve plus tôt que le processus a bien démarré et les problèmes signalés sont pris en compte. « Sur le territoire national, globalement, l’ensemble du matériel a été déployé. Mais pour un certain nombre de questions de logistique d’approche, certaines localités n’ont pas reçu le matériel dans les délais prévus. Mais actuellement c’est un problème qui est globalement en train d’être résolu. Sur la question des machines, tout a été mis en œuvre pour mettre à niveau les équipements d’enregistrement. »

Dans la foulée, la CENI a décidé de la prorogation d’une journée de la période de cette révision sensée s’achever hier dimanche. Pour le Président de la CENI « les opérations d’enrôlement sont prorogées jusqu’au lundi 02 décembre 2019 afin de permettre à tous les citoyens qui n’auraient pas pu se faire enrôler jusque-là, de le faire ».

La grande question qui se pose est de savoir si cette prorogation d’une journée permettra d’enrôler effectivement tous ceux qui désirent avoir leur carte d’électeur.

K.A.

Source : Le Correcteur

Source : 27Avril.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.