Ballon d’Or 2021 : les jeux sont faits ; voici les derniers favoris

Publicités

Ouverts le 8 octobre, les votes des 170 journalistes pour le Ballon d’or 2021 se sont clos depuis dimanche, avant la grande annonce le 29 novembre. Mais quel favori a tiré le plus de bénéfices de ces quinze jours parfois décisifs dans la course au trophée ?

Lire aussi : Manchester United : Cristiano et ses coéquipiers lâchent Solskjaer

Qui succédera, le 29 novembre, à Lionel Messi, dernier lauréat au palmarès du Ballon d’or en 2019 ? Les prétendants sont nombreux mais n’ont plus d’influence sur le résultat. Les votes des 170 journalistes sont en effet clos depuis dimanche. Ils étaient ouverts depuis l’annonce des 30 nommés le 8 octobre. Qui a tiré le meilleur profit de ces 17 jours ? La question est d’autant plus légitime que les résultats s’annoncent serrés et que cette période a parfois fait perdre ou gagner un candidat au prestigieux trophée. En 2000, Zinédine Zidane, sublime vainqueur de l’Euro avec les Bleus, avait laissé filer le Ballon d’or au Portugais Luis Figo à cause d’un coup de boule (eh oui déjà) sur Jochen Kietz avec la Juventus lors d’un match de Ligue des champions contre Hambourg. En 2013, Cristiano Ronaldo signe un fracassant triplé face à la Suède en barrage qui envoie le Portugal à la Coupe du monde 2014 au Brésil. Dommage pour Franck Ribéry qui avait pourtant tout gagné avec le Bayern.

Publicités

Messi a régalé en C1 et avec l’Argentine

Cette année, la plupart des favoris ont brillé durant la période des votes. Tenant du titre, Lionel Messi a marqué les esprits juste avant avec son premier et sublime but sous les couleurs du PSG lors du choc de Ligue des champions face à Manchester City (2-0). En plus d’un doublé en C1 face à Leipzig, celui qui vise un 7eme Ballon d’or a également brillé avec la sélection argentine, notamment lors de la victoire face à l’Uruguay (3-0, 1 but), dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Publicités

Lire aussi : Vie de sportifs : Mbappé au panthéon des joueurs le mieux payé de l’histoire ?

Benzema, le grand gagnant ?

L’un de ses principaux rivaux, Karim Benzema, est sans doute celui qui a le plus fait parler de lui parmi tous les favoris. S’il a été très bon avec le Real, on retiendra surtout ses performances avec l’équipe de France en Ligue des nations, le seul titre qu’il a remporté en 2021, le premier avec les Bleus. Après son excellent Euro, il ne fait pas de doute que son but face à la Belgique (3-2) en demi-finale et surtout celui, magnifique, inscrit en finale face à l’Espagne (2-1) alors que la France était menée vont compter à l’heure des résultats. D’autant que le buteur du Real a aussi échappé (pour le moment) à une décision de justice possiblement défavorable dans l’affaire de la sextape. Une sanction voire une peine de prison (même avec sursis), prononcées à l’issue du procès, qui s’est tenu pendant les votes et auquel il n’a pas assisté, aurait pu peser très lourd.

Lewandowski marque toujours mais…

Avec Robert Lewandowski qui n’aurait eu aucun rival il y a un an si le Ballon d’or n’avait pas été annulé à cause du Covid, ce sont toujours les buts qui comptent. Avec le Bayern Munich, le Polonais en a plantés quatre, dont un en Ligue des champions face à Benfica. Leverkusen et Hoffenheim sont ses deux autres « victimes ». Des adversaires peu « sexy » qui donnent moins de résonnance à son efficacité que les buts de Benzema face à l’Espagne en finale de Ligue des nations ou de Lionel Messi face à Manchester City juste avant l’ouverture des votes. Il est par ailleurs resté muet avec la sélection polonaise.

Lire aussi : Le seul joueur à qui Messi a demandé son maillot

Jorginho plus effacé avec l’Italie

Enfin difficile d’écarter les champions d’Europe italiens de la liste des favoris. Le mieux placé est Jorginho, également vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea. A l’image de son club, le métronome des Blues est en forme. Resté sur le banc face à Brentford (0-1), il a participé au carton de Chelsea face à Norwich samedi avec une passe décisive (7-0) et signé un doublé sur penalty en Ligue des champions contre Malmö (4-0). Il a en revanche été moins en vue avec l’Italie qu’à l’Euro. La Nazionale a été battue par l’Espagne en demi-finale de la Ligue des nations. Jorginho n’a disputé que 19 minutes lors du match pour la 3eme place face à la Belgique (victoire de l’Italie 2-1).

Avec RMC Sport

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.