Baisse du niveau scolaire : « les programmes sont révolus », soutient Atsou Atcha

50

La baisse de niveau des élèves est une véritable gangrène et la plupart des acteurs de l’éducation pointent du doigt le contenu des curricula qui sont d’une autre époque. C’est le point de vue du d’Atsou Atcha de la Coordination Syndicale des Enseignants du Togo (CSET).

Ce syndicat, membre de la STT, qui a lutté toute l’année scolaire pour l’amélioration des conditions de vie des enseignants a eu gain de cause par l’adoption du statut particulier des enseignants par le gouvernement. Dans une interview à Elite d’Afrique, Atsou Atcha, Coordonnateur de la CSET est revenu sur la baisse de niveau des élèves.

Pour l’enseignant, la responsabilité ne revient pas à aux apprenants puisqu’aujourd’hui les élèves « ont une capacité très élevée de réflexion et de compréhension et de maîtrise des choses ». Et d’ajouter : « Ce sujet doit être relativisé et abordé avec beaucoup de subtilité. Cette idée de baisse de niveau pourrait intervenir dans leur appréhension du programme qui, à mon sens, est révolu ».

Comme solution, Atsou Atcha propose la réactualisation des programmes et la formation des enseignants pour la dispensation de ces nouveaux contenus.

« Il faudra donc essayer d’actualiser le programme en tenant compte des besoins des apprenants et de ceux dont ils doivent être capables sur le marché de l’emploi. Il faut revoir les curricula d’enseignement, de former, de recycler les enseignants, bref procéder aux états généraux de l’éducation de notre pays », a-t-il conseillé à quelques jours de la reprise des cours.

M E

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here