Ayiza célébrée dans la communion entre les fils et filles de Zio

141

Pour la 47è édition, les fils et filles de la préfecture de Zio ont célébré la fête de la moisson du haricot connue sous le nom d’Ayiza. Pour cette édition, l’Egypte a été l’invité d’honneur.

Placée sous le thème « Ayiza ou la cohésion sociale, socle du développement de notre Préfecture », elle a vu la participation des ressortissants de Zio et différents invités venus apprécier la richesse culturelle de la localité.

Dans son message, le ministre Guy Madjé Lorenzo en charge de la Culture a laissé entendre que la cohésion entre fils et filles de Zio demeure le sous-bassement de tout développement.

Pour la petite histoire, les ancêtres de ce peuple en provenance de Nostè sont arrivés dans la localité de Gamé (préfecture de Zio), où vu la fertilité du sol, ils y semèrent du haricot. Le temps de se décider à poursuivre leur itinéraire, ils se disent entre eux que « Ayia Nétsévié », « que le haricot produise un peu » d’où le nom Tsévié que porte la ville qui accueille cette célébration. Après l’abondante récolte, une partie y est restée.

L’apothéose a pris fin par la distribution des mets (nouvel haricot).

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here