Atsou Fiacre de NUBUEKE recouvre la liberté 20 décembre 2017

Atsou Fiacre de NUBUEKE recouvre la liberté 20 décembre 2017
Atsou Fiacre

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

Doit-on dire que les mesures d’apaisement se poursuivent, sur exigence de la coalition des 14 partis politiques et la rue qui ne cesse de gronder? C’est du moins la question que nombre de Togolais se posent en ce moment, suite à la nouvelle de la libération de Atsou Fiacre, l’un des trois membres du mouvement NUBUEKE jeté en prison sur la base d’un montage grotesque, depuis 54 jours.

Contrairement à lui, la demande de liberté de Messenth Kokodoko qui boucle 61 jours, a été rejetée et celle de Joseph Eza qui passe sa 54ème nuit en prison, a été accordée par le juge sauf que le procureur s’y est opposé.

Toute cette mascarade illustre l’arbitraire qui règne dans l’appareil judiciaire au Togo.

Malgré la modernisation de la justice Togolaise à coût de milliards de francs, elle reste et demeure inféodé au pouvoir et assujettie à la volonté de Faure Gnassingbé et ses sbires.

Il faut rappeler que Messenth Kokodoko a été enlevé à son domicile, battu à sang, torturé, accablé d’accusations fallacieuses et jeté en prison.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.