Aprés l’épisode de la présidentielle de 2020: le camp Agbéyomé scrute d’autres horizons

Comme l’ANC qui avait marché pendant des années avant de changer de démarche politique, la dynamique Monseigneur Kpodzro semble commencer par réorienter sa lutte politique vers de nouvelles perspectives.


Apparemment, les revendications postélectorales semblent avoir pris fin pour laisser la place à une éventuelle conquête de la place (cette fois-ci encore virtuelle) d’un hypothétique prochain leader de Le miraculé de la présidentielle du 22 février dernier s’érige en rassembleur et appelle ses frères de l’opposition à se rallier à lui pour continuer la lutte.

A LIRE AUSSI:Togo: Mgr Kpodzro le véritable opposant de Faure

C’est ce qui ressort d’une conférence de presse tenue récemment à Lomé par ladite dynamique. A l’ordre du jour, il y avait également la fâcheuse question de l’argent.

Il est question de demander aux militants de continuer par cotiser même si aucun état financier n’a l’opposition togolaise jusqu’ici été fait sur tout ce qui avait été récolté avant la présidentielle.

Sur la question, un jeune Togolais résidant à Bruxelles et qui aurait mis un bon paquet d’argent dans cette lutte et que nous avons joint au téléphone n’arrivait pas à contenir sa colère avant de lâcher vertement ” …ces gens-là nous prennent pour des cons…

A LIRE AUSSI: Résultats contestés: du soutien à Agbéyomé Kodjo depuis la France

“. En réalité, de l’argent, cette dynamique aura de la peine à en collecter encore du fait même que les innocentes victimes de l’arnaque de février dernier ont pour la plupart commencé par comprendre les vrais mécanismes du manège et de ce fait, ne sont plus en mesure de se laisser berner de nouveau.

Ensuite, pour ce qui concerne l’appel qu’Agbéyomé lance à l’endroit de ses amis de l’opposition, aucun retour n’est aujourd’hui possible pour quelqu’un que ses confrères qualifient de manipulateur politique et de grand égoïste.

La preuve, c’est qu’au moment où il montait de toutes pièces ses fameuses revendications postélectorales, personne ne l’a suivi au sein de cette opposition qui sait que leur camarade jouait tout simplement à la comédie.

A LIRE AUSSI: Duel avec Faure: Agbéyomé a repris du service!

C’est dire tout simplement que ces appels à la diaspora et à l’opposition ne sont ni plus ni moins qu’un coup d’épée dans l’eau. L’homme politique et ses suppôts devraient tout simplement revoir leurs copies et se mettre à élaborer de nouvelles stratégies pour les fois prochaines.

Mais rien ne semble garantir une nouvelle performance. L’argent étant le nerf de la guerre, il faut préciser que le camp Agbeyomé ne pourra plus recevoir des sous de la part de la diaspora.

Les compatriotes à l’étranger se sont rendu compte que le cheval sur lequel ils ont misé lors du scrutin du 22 février n’avait pas les moyens de sa politique.

Agbeyomé a fait croire qu’il allait faire un travail sérieux de compilation et au finish arracher la victoire au cas où les éléments probants en sa possession attestaient une telle prouesse. Que nenni.

Agbeyomé ne dispose jusqu’à ce jour d’aucune pièce à conviction pouvant prouver ce qu’il clame, si ce ne sont que des déclarations fracassantes reposant sur de l’imaginaire.

A LIRE AUSSI: Agbéyomé Kodjo, la fin ?

Xana Sadjo viendra enfoncer le clou en révélant au monde entier que le travail de compilation des résultats n’a jamais eu lieu. Dès lors, il n’y a l’ombre d’aucun doute que la dynamique et son candidat ont berné tous ceux qui naïvement auraient pensé qu’AgbeyoméKodjo était capable d’une approche électorale révolutionnaire sur la terre de leurs aïeux.

Ainsi donc, le désenchantement s’est installé et plus personne de la diaspora et même sur place ne voudrait encore entendre parler d’une mobilisation de ressources pour une cause à jamais perdue.

L’épiphénomène la ” dynamique ” tombe donc en désuétude.

Temps Nouveaux

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.