Après la marche, le plus dur commence pour les manifestants

Le plus dur pour les manifestants, après la marche, c’est de regagner leur domicile.

La plupart de ces Togolais qui font d’énormes sacrifices pour participer presque toutes les semaines aux manifestations de la Coalition, arrivent de très loin pour rallier les points de départ.

Le soir, ils doivent faire encore des kilomètres pour rentrer chez eux. Parfois, des bonnes volontés mettent des camions et autres véhicules sur les itinéraires pour leur alléger la distance qui sépare le point de chute de leur domicile. Mais souvent, ces manifestants se débrouillent pour rentrer.

Les voici (sur les images), ils se pressent. Surtout qu’il faut, à certains endroits, faire face à ces barrières militaires qui obligent à des détours qui rallongent la distance.

« Nous n’avons pas pris de l’argent. C’est un sacrifice que nous faisons pour que le Togo soit libéré. Nous sommes prêts à faire des milliers de kilomètres si cela est nécessaire. C’est le prix à payer », a indiqué un manifestant qui se hâte de rentrer chez lui.

Et un autre de renchérir : « Je suis à Agoè au niveau du pont. Mais je suis venu jusqu’à Deckon. Je vais marcher un peu et prendre un taxi à 200F pour arriver à la maison. Je le fais comme ça à chaque manifestation depuis le 19 août. Je sais ce que je veux pour mon pays ».

Dans tout cela, personne ne se plaint. Par groupe, ils cheminent ensemble jusqu’à leur destination.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.