Application des gestes barrières dans les écoles : Voici ce que propose FODDET au gouvernement togolais

Le Secrétaire exécutif du Forum des organisations de défense des droits de l’enfant au Togo (FODDET) a abordé mardi, le “laxisme” dont fait preuve ses concitoyens togolais dans l’observation des gestes barrières contre le Coronavirus. Une situation dont le constat est également établit dans les établissements scolaires.

Avec la nouvelle année académique 2021-2022 qui a débuté lundi, Ghislain Aledji, intervenant sur les moyens pouvant contribuer au respect scrupuleux des mesures barrières dans les écoles, a proposé au gouvernement togolais, une collaboration avec la société civile pour une mission de surveillance.

« Il faut que le ministère collabore avec la société civile pour avoir une veille et une surveillance. Le ministère des enseignements a pris des mesures dont l’application est de la responsabilité des directeurs régionaux, des inspecteurs de l’éducation et des enseignants et même des enfants.

Mais si on veut être sérieux et on va sur le terrain pour évaluer, on verra qu’il y a du laxisme dans le respect des mesures barrières », a déclaré le responsable du FODDET selon Globalactu.

Évoluant dans le même sens, il demande au gouvernement de prendre des mesures réalistes et applicables. Selon lui, « c’est une très bonne chose d’avoir une salle d’isolement lorsque quelqu’un est suspecté de Covid. Noir sur blanc, c’est écrit mais dans aucune école, il n’y a cette salle. Autrement, il y a un problème ».

Quant aux parents, ce défenseur des droits des enfants leur demande de tout faire à la maison pour sensibiliser les enfants sur les mesures barrières.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.